PARTAGER

La fête nationale de l’indépendance du Sénégal s’annonce belle. La place de l’Obélisque, qui va abriter la cérémonie, est en train de faire peau neuve avec l’installation des tribunes et autres tentes aux couleurs nationales. Le génie militaire met de nouvelles peintures sur le goudron  et sur les troncs d’arbres sous le soleil, qui annonce déjà la fin du froid. L’heure est aux dernières retouches à quatre jours de la fête de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale. Cette année, par contre, il n’y aura pas d’invité d’honneur pour cette 57e édition. «Il n’y a pas d’invité d’honneur. Nous avons discuté mais on n’a pas retenu d’invité pour cette année», a confié hier le Colonel Abdoul Ndiaye, patron de la Dirpa, en conférence presse en prélude à cette cérémonie. Toutefois, un détachement de l’Armée gambienne va prendre part au défilé. L’innovation de cette année sera le défilé des élèves-officiers de la gendarmerie nationale, la revue navale et les agents de la Brigade d’intervention polyvalente, qui vont participer pour la première fois mais aussi le décalage du défilé aérien, qui se déroulera à la fin du passage des écoles de formation.
Au total, 3 824 hommes et 1 822 formations civiles dont les majorettes et les anciens combattants vont défiler  pour célébrer le 57ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal dont le thème est : Rôle des forces de défense et de sécurité dans la protection de  l’environnement. Ce choix s’explique par un souci de mieux organiser la lutte conte le pillage des ressources naturelles nationales. En tout cas, le Colonel Omar Tamba, maître d’œuvre du défilé, promet une belle parade des Forces armées, qui vont montrer qu’elles sont capables d’assurer la sécurité du pays.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here