PARTAGER

Le véhicule du ministre Sidiki Kaba, qui a percuté hier un camion, s’est retrouvé dans le décor. Plus de peur que de mal : le chauffeur s’est retrouvé avec deux fractures et Me Sidiki est sorti indemne de cet accident avant d’être évacué par hélicoptère sur Dakar.

A quoi tient la vie ? A simplement un décret divin. Le garde des Sceaux, ministre de la Justice, qui ralliait sa ville natale, Tambacounda, suite au décès de sa grande sœur, a fait un accident sur la Rn1 entre Kaffrine et Koungheul. Stupeur : Son véhicule est entré en collision avec un camion et a fait des tonneaux avant de se retrouver dans le décor. Le chauffeur du ministre s’en est sorti avec deux fractures au niveau du bras et de la jambe. Il a fallu l’intervention des sapeurs-pompiers pour extirper le conducteur de la voiture du ministre, complètement endommagée. Il sera acheminé à Koungheul par les secouristes. Le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, secouru par les autorités de Kaffrine, a été conduit dans la capitale orientale dans un autre véhicule, escorté par les gendarmes avant d’être acheminé par voie aérienne à Dakar, car un hélicoptère affrété par le Premier ministre est venu le récupérer à Tambacounda après un bref passage au Centre hospitalier régional. Au niveau de l’aérodrome de Tambacounda pris d’assaut par ses fidèles et ses parents, un impressionnant dispositif de sécurité de la gendarmerie est déployé pour faciliter son départ.
Il faut rappeler que c’est le second accident du ministre de la Justice sur Rn1 depuis sa nomination à la tête du ministère de la Justice. Plus de peur que de mal !
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here