PARTAGER

La supposée tentative de corruption en marge du match éliminatoire à la Can 2019 entre le Rwanda et la Côte d’Ivoire (1-2) continue de faire parler. Accusés d’avoir tenté de soudoyer l’arbitre de la rencontre, le secrétaire général de la Fédération rwandaise de football (Ferwafa), François Régis Uwayezu, et le responsable des compétitions, Eric Ruhamiriza, ont été arrêtés mercredi par la Police rwandaise et une enquête a été ouverte, indique l’Agence de presse AP.

Si l’on en croit l’arbitre namibien, Jackson Pavaza, il affirme avoir refusé une enveloppe contenant de l’argent avant la rencontre de la part du secrétaire général de la Fédération rwandaise de football (Ferwafa) et du responsable des compétitions.

Mise en cause, la Ferwafa a rapidement réagi mercredi dans un communiqué en expliquant que cette enveloppe correspondait au remboursement des frais de voyage supplémentaires auxquels l’arbitre a dû faire face et pour lesquels il aurait lui-même demandé un dédommagement.

Seulement, l’officiel réclamait 237 dollars tandis que l’enveloppe contenait 948 dollars. Explications de la Ferwafa : l’employé chargé de ce dossier a fait une erreur en calculant non pas un, mais 4 remboursements supplémentaires, non seulement pour l’arbitre, mais aussi pour ses assistants (237×4).

Charge maintenant à la Caf, immédiatement prévenue par l’officiel, de faire la lumière sur cette affaire. En attendant, la Police rwandaise est entrée en action…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here