PARTAGER

Les choses sont allées très vite. Quelques heures après le communiqué du ministre de la Justice, qui dément être impliqué dans le dossier Batiplus, un scandale de corruption et d’évasion fiscale présumé, révélé par Cheikh Yerim Seck sur 7 Tv, la gendarmerie a décidé de mettre la machine en brande en convoquant le journaliste à la Brigade de recherches de Faidherbe.
Dans son communiqué, la Scpa Malick Sall & Associés annonçait qu’il se réservait d’user de toutes les voies de droit pour obtenir réparation du préjudice causé par cet amalgame qui vise à porter atteinte à son honneur et à sa crédibilité professionnelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here