PARTAGER

Les Femmes de Benno bokk yaakaar (Fbby) invitent l’opposition au «fair-play» en respectant le verdict des urnes. En conférence de presse hier, leur présidente a particulièrement appelé Manko taxawu senegaal à «s’inspirer» de la coalition présidentielle qui a «toujours adressé ses félicitations à l’opposition à chaque que celle-ci est sortie victorieuse d’une compétition électorale» et non à être de «mauvais perdant». Marième Badiane souligne, en effet, que c’est un «man­que de respect» que de voir l’opposition en général accuser le pouvoir d’avoir fraudé les élections. «Il faut respecter les Sénégalais qui ont porté leurs choix sur Bby. Il n’y a pas eu de fraude. Lorsqu’il était dans l’opposition, le président de la République Macky Sall nous disait que les élections ne peuvent plus être volées au Sénégal. Pour avoir été ministre de l’Intérieur, il sait de quoi il parle. Nous avons largement gagné la bataille de Dakar», a-t-elle insisté.
Les Fbby entendent par ailleurs rester «à l’écoute» du Peuple, comme l’a indiqué leur présidente après la proclamation définitive des résultats du scrutin du 30 juillet. «Le Président Macky Sall a demandé aux femmes de Benno bokk yaakaar de garder les pieds sur terre et de ne pas s’éloigner du Peuple sénégalais», a dit Mme Badiane. C’est pour donner tout son sens à cet appel qu’elles disent avoir mobilisé «sur fonds propres» des moyens financiers  destinés à acheter des chaises roulantes et des moustiquaires pour venir en aide à des personnes vivant avec un handicap. Mme Badiane a suivi avec une certaine attention le témoignage d’une dame dont le fils, Racine Oumar Wellé, fait partie des bénéficiaires. Ce dernier est victime d’un accident de la circulation qui lui a valu un handicap à cause d’une «erreur médicale». Saluant le geste des femmes de Bby, la mère de Racine Oumar Wellé, émue jusqu’aux larmes, s’est félicitée aussi du «courage» de son fils qui l’a dissuadée de porter l’affaire devant la justice.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here