PARTAGER

Le député-maire de la commune de Merina Dakhar, Aymérou Gningue, a dégagé une enveloppe de six millions de F Cfa pour l’achat de fournitures aux écoles élémentaires et coraniques de sa commune. Ce, pour bien réussir la rentrée scolaire.

Six millions de F Cfa de fournitures scolaires aux établissements publics et coraniques de la commune de Mérina Dakhar dans le département de Tivaouane : C’est le montant dégagé cette année par le maire Aymérou Gningue qui vient se greffer aux nombreuses réalisations inscrites à l’actif du tout nouveau président du groupe parlementaire de la coalition Benno bokk yaakaar. Un apport considérable à la réalisation, par le district scolaire de Mékhé, de «belles performances en termes de résultats scolaires». Hier, lors de la cérémonie de distribution de ces fournitures, le sous-préfet de Merina Dakhar, Ndiaty Bakhoum, de rendre un hommage aux enseignants pour «les performances réalisées en termes de résultats scolaires». Des enseignants qui, de l’avis de l’autorité administrative, «ont encore annoncé la couleur dès lors que dans toutes les écoles visitées le jour de la rentrée, le concept ‘’Ubi tey jang tey’’ a été une réalité. Ce, dans un contexte marqué par les travaux champêtres dans une zone éminemment agricole». Il rappelle : «Par rapport au système éducatif, l’Etat a mis en œuvre des mesures d’accompagnement telles que les fonds de dotation, qui ont permis cette mise à disposition des fournitures.» Avant de souligner à l’endroit des parents d’élèves de la «nécessité du retour de tous les enfants dans les classes». Le sous-préfet de Mérina Dakhar, selon qui «ce n’est que par le biais de l’éducation que le Sénégal pourra, demain, figurer parmi les Nations les plus respectées dans le monde», n’a surtout pas manqué de louer «les efforts consentis par le maire Aymérou Gningue, pour impulser un élan de qualité dans le système éducatif à travers la mise à disposition d’intrants de qualité et en quantité suffisante». A sa suite, le premier-adjoint au maire, Mamour Sylla, de préciser que «dans les 6 millions de F Cfa débloqués, les 1,5 million de F Cfa sont destinés aux ‘’daaras’’, compte non tenu de l’appui personnel du président du groupe parlementaire de la coalition Bby». L’impact de ces intrants dans les enseignements-apprentissages a été «senti dans les résultats de fin d’année, avec un bon taux de réussite à l’échelle communale et certaines écoles dont celle du chef-lieu Mérina Dakhar, qui ont obtenu un taux de réussite de 100%, tant au Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee) qu’à l’entrée en sixième. La porte d’entrée qu’est le chef-lieu Mérina Dakhar ayant atteint ces résultats, il est clair que tous les autres vont suivre à la fin de l’année», espère M. Sylla. Lamane Seck, directeur de l’école de Couré Gateigne, qui a parlé au nom de tous les enseignants de la commune de Mérina Dakhar, pense que «l’espoir est permis», que «les résultats seront encore meilleurs cette année», d’autant que «les conditions sont en train d’être réunies». Il a salué les «considérables efforts» de la commune de Mérina Dakhar. Il se réjouit du fait qu’«aujourd’hui toutes les écoles sont dotées d’ordinateurs portables, ce qui n’est pas évident ailleurs». Le porte-parole des enseignants, sur l’effectivité du concept «Ubi tey jang tey» dans la commune de Mérina Dakhar, d’être catégorique : «Nous ne resterons pas les bras croisés pour attendre les enfants qui sont dans les champs, nous avons commencé les enseignements, ce qui incitera certainement les absents à regagner le chemin de l’école toutes affaires cessantes.»
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here