PARTAGER

Oumar Youm a «regretté les actes de violence commis par certains acteurs lors de leur arrêt de travail du mardi 2 juin». Pour le ministre, «cela ne contribue pas au progrès que les citoyens Sénégalais sont en droit d’attendre de ce secteur vital et structurable». Me Youm souhaite ainsi que les responsables soient «identifiés et les responsabilités situées afin que ces faits d’une extrême gravité ne puissent pas rester impunis».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here