PARTAGER
«Je n’ai pas pu récupérer ma carte. Je suis citoyen comme tout le monde comme tous les autres qui n’ont pas récupéré leurs cartes. Je suis allé deux à trois reprises pour récupérer ma carte, mais je n’ai pas pu l’avoir. Donc, je suis venu avec mon récépissé et mon ancienne carte d’électeur comme l’a autorisé le Conseil Constitutionnel.  Heureusement d’ailleurs, sinon, je n’allais pas pouvoir user de mon droit de citoyen. Je profite de l’occasion pour les remercier. Après cela, je dirais que c’est un sentiment de satisfaction qui m’anime. Je remercie le bon Dieu de me donner la chance de pouvoir accomplir ce devoir parce qu’il y en a qui ne peuvent pas le faire.  Au-delà, je profite de l’occasion pour lancer encore une fois ce message de paix. Cela ne sert à rien de s’adonner à la violence. La Coalition Benno bokk yakaar nous avons fait notre campagne sans arme, dans la paix. Nos adversaires socialistes ou d’autres coalitions se sont adonnés à la violence. Je ne sais pas ce que cela peut leur apporter dans la mesure où nous sommes dans un pays de paix. Je ne peux pas comprendre que ces gens-là veuillent avoir les voix des citoyens en leur montrant la violence… Concernant les retards, je crois que c’est à cause de la pluie d’hier. Il faut saluer le calme et la sérénité dans lequel se passent le vote.»  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here