PARTAGER

Après avoir senti le gaz pendant plusieurs mois, les flammes du pétrole brûlent 2016. Ce sera sans feux d’artifice. Néanmoins, les feux de la nostalgie ne consumeront pas certains. Entre châtiments et peines, plusieurs compatriotes ont vécu dans le noir. Loin des débats politiques qui ont davantage noirci leur avenir. En 2017, les Sénégalais espèrent se poser sur la Corne de bonne espérance. L’avenir est assorti d’incertitudes. Mais le Sénégalais n’a jamais compté sur la comptabilité publique pour assurer son quotidien et panser ses plaies. Que 2017 soit ainsi !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here