PARTAGER

L’Etat recule dans sa volonté de confier les écoles Yavuz Selim à la Fondation Maarif. Alors qu’il avait demandé un rabat d’arrêt hier, contre toute attente l’agent judiciaire déclare devant la barre que le gouvernement renonce à sa procédure. Une victoire d’étape pour Yavuz Selim Sa, qui n’entend pas se faire spolier.

C’est une victoire d’étape pour Yavuz Selim Sa dans le bras de fer qui l’oppose à l’Etat du Sénégal. Le gouvernement a renoncé à la procédure d’assignation du groupe scolaire Yavuz Selim de mettre ses écoles sous administration provisoire et de confier leur gestion à la Fondation turque Maarif. Pourtant ce lundi, il était question pour les deux parties de faire des observations sur la demande de rabat d’arrêt du gouvernement. En effet, l’agent judiciaire de l’Etat avait envoyé une correspondance au juge des référés pour demander une réouverture des débats. Car il voulait joindre aux dossiers l’arrêté du 11 septembre qui demandait la fermeture de toutes les écoles Yavuz Selim sur l’étendue du territoire.
Mais contre toute attente, l’agent judiciaire déclare devant la barre que l’Etat renonce à la procédure qu’il avait initiée contre le groupe scolaire Yavuz Selim. «Apparemment, l’Etat est conscient que sa demande de mettre sous administration provisoire les écoles de Yavuz Selim est sans objet et n’est basée sur aucun fondement juridique. Et il s’est rétracté. C’est une victoire pour Yavuz Selim Sa», se réjouit Me Moussa Sarr, avocat de Yavuz Selim Sa, joint par téléphone.
Mais de l’avis du conseil de la Yavuz Selim Sa, la bataille n’est pas finie. «Nous allons rester vigilants pour la suite», promet-il. Et pour lui, Yavuz Selim Sa va se battre pour sauvegarder les intérêts de sa société et préserver le droit de propriété. Mais aussi, ajoute l’avocat, les propriétaires vont se battre pour une réouverture prochaine des écoles. Selon lui, cela n’est pas négociable.
L’Etat du Sénégal avait initié cette procédure d’assignation. L’agent judiciaire de l’Etat avait saisi le juge des référés pour assigner l’Association Baskent Egitim et avait désigné la Fondation turque Maarif comme administrateur provisoire des écoles du groupe scolaire Yavuz Selim. Aujourd’hui, il renonce à sa procédure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here