PARTAGER

Une première sans doute dans l’Administration territoriale du Sénégal. Une quarantaine de sous-préfets, d’adjoints aux préfets et d’adjoints aux sous-préfets admis à faire valoir leurs droits à une pension de retraite depuis plusieurs années sont maintenus aux postes actuels qu’ils occupent. Certains sous-préfets sont partis à la retraite depuis 2015 et d’autres en 2016. Des sources dignes de foi renseignent que ces autorités administratives bénéficient pour la plupart de contrat de travail alors qu’ils sont déjà des retraités de la fonction publique. C’est la raison pour laquelle certains se demandent quand est-ce que le chef de l’Etat procédera à la nomination de leurs remplaçants. D’ailleurs, les actes qu’ils posent sont-ils valables ? Aux yeux de la loi, certains juristes disent qu’ils ne sont plus valables, là où d’autres soutiennent le contraire.

badiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here