PARTAGER

L’Equipe nationale du Luxembourg affronte, ce soir, en amical, le Sénégal. Un match que le sélectionneur Luxem­bour­geois prend très au sérieux. Et cela, avant le second match amical contre la Géorgie, cinq jours plus tard. «Ce sont deux adversaires de très haut niveau, plus forts que nous», a encore indiqué Luc Holtz. Avant d’ajouter : «Nous allons quand même essayer de bien jouer et de nous procurer des occasions.» La prudence sera davantage de mise contre l’équipe conduite par Aliou Cissé. D’ailleurs, Luc Holtz estime qu’il s’agira «de contrer un ensemble sénégalais collectivement bien rodé et tactiquement à l’aise. Des joueurs qui s’investissent défensivement et offensivement, très forts dans les impacts, très explosifs et rapides aussi». L’Equipe du Luxembourg devra être «très vigilante» et répondre au défi physique. Mais également, «con­trer aussi la vélocité d’éléments comme les anciens Messins Diafra Sakho et Ismaïla Sarr, le Monégasque Keïta Baldé ou encore Mbaye Niang du Tori­no».
Tout un programme quand on sait que le Luxembourg devra encore composer sans Maxime Chanot -absent depuis la fin du mois de mars 2017 !- ni Chris Philipps, retenu par le Legia Varsovie. Pour le poste de gardien, le sélectionneur devrait donner la primeur à Anthony Moris qui a besoin d’une fenêtre d’exposition pour trouver un point de chute intéressant. Aurélien Joachim fera son retour à la pointe de l’attaque, pour la première fois de l’année, il reste à trouver les lévriers : Dan Da Mota, Gerson Rodrigues et Danel Sinani postulent pour deux places.
wdiallo@lequotidien.sn
(Avec presse du Luxembourg)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here