PARTAGER

stre, Abdoul Mbaye, n’est pas encore édifié sur son sort. Le jugement du procès qui l’opposait à son ancienne épouse, qui devait être rendu hier, a été prorogé au 6 août prochain. La raison ? Les assesseurs du juge Amath Diouf ont été changés avant la prononciation du délibéré. L’avocat de la défense, Me Sadel Ndiaye, n’a pas apprécié ce changement de composition. «La Cour nous a annoncé un changement de composition. Ça veut dire que nous avons plaidé devant trois magistrats. Parmi les trois magistrats, les deux ne siègent plus pour nous juger. Cela nous pose un problème et c’est gênant», se désole-t-il. Pour lui, cela signifie que la Cour n’est pas prête à rendre sa décision.
Abdoul Mbaye est poursuivi pour faux usage de faux et tentative d’escroquerie. Le maître des poursuites avait requis un an ferme contre l’ancien Premier mi­nistre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here