PARTAGER

Le procès en appel du maire de Dakar et ses codétenus s’annonce déjà houleux. Hier, il y a eu un vif échange entre Me Mbaye Sène et le juge Demba Kandji qui a hérité du dossier. «Ce procès doit être encadré par les règles de procédure. Votre Cour, dans son rôle, parle des affaires qui sont là depuis plus de deux ans et qui ne sont pas encore jugées», a dit Me Sène. Une remarque qui n’a pas plu à Demba Kandji qui répond : «Voilà un débat que je n’autorise à personne. Il ne faut pas déplacer le débat. Qu’est-ce que la Cour a comme une affaire ancienne ? Ça ne me concerne pas, ça ne m’engage pas. Mon prétoire ne se prête pas à ce jeu. Le débat politicien ne m’engage pas. On renvoie ? Pourquoi ce discours ?» Me Sène revient à la charge : «Je ne suis pas un politique. Je ne suis là qu’en tant qu’avocat de la défense et je défends des intérêts. Vous me laissez continuer. C’est inopportun de parler d’audience spéciale alors que le dossier n’est pas retenu.» Mais Demba Kandji insiste : «Vous ne saisissez pas mon discours parce que vous ne voulez pas le saisir. Je ne voudrais pas qu’on prenne la Cour pour un bon guignol. Respectons-nous. Comment ce dossier m’est parvenu ? C’est un débat politicien.»
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here