PARTAGER

Hier, le juge d’appel en charge du dossier de la destruction des 253 maisons à la cité Gadaye de Guédiawaye a renvoyé l’affaire au 7 janvier 2019. Il demande l’exécution du mandat d’arrêt décerné contre le prévenu, Babacar Fall, promoteur immobilier. Le collectif, qui a récemment rencontré le préfet de Pikine, prévoit de faire une marche dans les prochains jours.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here