PARTAGER

La sextape des jeunes lycéens était à la barre du Tribunal des flagrants délits de Dakar. R tour de rôle, les élèves majeurs impliqués dans l’affaire ont reconnu certaines des charges qui pèsent sur eux avant d’en rejeter les autres. Dans son réquisitoire, le Parquet n’a pas caché son indignation : «Je suis choqué. C’est le revers de la médaille. Ce sont des jeunes qui viennent de sortir à peine de la majorité.» Selon elle, E.M.D. est à l’origine de cette histoire, lui qui a invité A. Diallo à cette rencontre. «Il a payé son transport. C’est lui qui a collecté les images, mais c’est lui qui les a remises à son ami pour le montage. Ils ont fait une compilation», enchaîne le ministère public qui a requis 1 an dont 6 mois ferme contre E. M. D., A.M.S., T.L., 6 mois avec sursis contre le réceptionniste Ousseynou Konté et 6 mois dont 1 mois ferme contre l’étudiant Diony Hervé Gomis alias Thieno. L’autre partie de la bande sera jugée par le Tribunal des mineurs la semaine prochaine.
Dans leur plaidoirie, les avocats de la défense ont demandé la clémence du juge. Ils ont surtout insisté sur le parcours scolaire de ces enfants, qui seraient de brillants élèves. «Et leur place n’est pas en prison», plaident-ils. Le juge a mis l’affaire en délibéré au 8 juin prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here