PARTAGER

Doudou Wade, ancien président du groupe de la majorité libérale : «Ce que Mimi Touré a dit doit conduire à une commission d’enquête parlementaire»
«Au début, Aminata Touré parlait des 200 milliards tirés de la traque des biens mal acquis. Après, il y a eu un petit dérapage de la part de Mme le Premier ministre qui, aujourd’hui, parle de traque et de reddition des comptes. Ce qu’il faut retenir et qui est réel, c’est que Mme le Premier ministre a d’abord dit qu’il a été recouvré 200 milliards dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Cette information doit nécessairement conduire à une commission d’enquête parlementaire. C’est une possibilité offerte par l’article 48 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Tout député peut demander par résolution la création d’une commission d’enquête parlementaire. C’est une initiative laissée aux députés. Par conséquent, Babacar Gaye a tout à fait raison en invitant l’opposition à prendre l’initiative. Il faut interpeller le président du groupe de la majorité pour que les députés participent à la rédaction de cette résolution et la soutiennent comme il a été très souvent le cas sous notre régime. Les commissions d’enquête parlementaire qui ont été soulevées par l’opposition ont été accompagnées par la majorité sous notre régime.»
Aymérou Gningue, président du groupe parlementaire Bby : «Il y a un groupe qui demande une commission d’enquête, on va apprécier»
«Comme ils ont la liberté de proposer la création d’une commission d’enquête, on ne va pas leur enlever cela. Une proposition peut venir de n’importe où. J’ai entendu Babacar Gaye dire qu’ils vont demander à leur groupe de proposer cela. On va l’étudier dans le Bureau de l’Assemblée nationale. Je n’étais pas dans la 12ème Législature où on a pu faire des lois de finances rectificative. Le président Moustapha Niasse a fait une sortie en bon gardien du temple. A partir du moment où il y a un groupe qui demande la constitution d’une commission d’enquête parlementaire, on attend de voir et après on va apprécier.»
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here