PARTAGER

C’est un dénouement heureux pour le maître coranique et ses coaccusés dans l’affaire dite des talibés enchaînés.

Jugés pour mise en danger de la vie d’autrui, violence et voie de fait et complicité, Cheikhouna Gueye, le maître coranique, les parents des enfants talibés et le menuisier métallique ont été condamnés à une peine de deux (2) ans avec sursis par le Tribunal de grande instance de Louga.

Le 27 novembre 2019, Cheikhouna Gueye a été arrété pour avoir ligoté des enfants venus apprendre le coran à Ndiagne. Cette affaire a provoqué la colère des défenseurs des droits de l’homme mais aussi, des maîtres coraniques. Le tribunal de Louga a été vandalisé lors des auditions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here