PARTAGER

«Le chien n’a pas attaqué le talibé dans la rue. C’est ce dernier qui s’est introduit dans la maison sans autorisation avant de le provoquer. Ainsi, le pitbull l’a poursuivi jusque dehors avant de le mordre». La stratégie de défense de Saliou Diouf, le propriétaire du pitbull qui avait agressée le jeune talibé à Pikine, n’a pas séduit les juges du Tribunal de grande instance (TGI) de Pikine-Guédiawaye.

Il a été jugé coupable de coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité non déterminée, et condamné à une peine de 6 mois de prison ferme.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here