PARTAGER

Il était attendu hier devant le juge américain pour répondre des accusations de corruption et de blanchiment d’argent. Mais Cheikh Tidiane Gadio n’a pas comparu puisque ses avocats avaient introduit une requête qui traduisait un renvoi. L’ancien ministre sénégalais devra encore supporter son assignation à résidence en attendant un autre rendez-vous.

Cheikh Tidiane Gadio n’a finalement pas été jugé hier comme attendu par la justice américaine. Seneweb.com explique que les avocats de l’ancien ministre des Affaires étrangères avaient introduit le 14 décembre dernier un recours devant le juge Sullivan aux fins de rencontrer leur client. C’est ainsi que, souligne le site, le juge de New York a accédé à cette requête de la défense, c’est-à-dire le renvoi de l’audience. Gadio n’a donc pas du tout bougé de sa maison de Maryland où il est assigné à résidence depuis fin novembre dernier, après une semaine de garde à vue. «Parmi les restrictions imposées par le juge qui lui a accordé la liberté provisoire figurait, en plus du port du bracelet électronique, l’interdiction de rencontrer ses avocats. Une mesure levée donc en attendant que soit fixée une nouvelle date pour le procès de l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise», rapporte Seneweb.com.
Cheikh Tidiane Gadio a été arrêté le 17 novembre dernier à New York. Il est accusé d’avoir servi d’entremetteur à une entreprise chinoise qui voulait investir au Tchad, moyennant le versement de pots-de-vin de l’ordre de 2 millions de dollars (1,2 milliard de francs Cfa) au Président tchadien, Idriss Déby, et d’avoir reçu lui-même 400 mille dollars (près de 250 millions de francs Cfa). L’ancien ministre sénégalais a jusqu’ici nié les faits qui lui sont reprochés, expliquant avoir plutôt reçu une contrepartie d’une mission accomplie par son cabinet de consultance.
L’enquête du Fbi sur laquelle le juge s’est appuyé estime que Cheikh Tidiane Gadio a violé le Foreign corrupt practices act qui réprime les actes de corruption. Il est poursuivi en même temps que le Chinois Patrick Ho Chiping qui serait à l’origine des virements en question.

Avec Seneweb.com

1 COMMENTAIRE

  1. Affaire Gadio, la nouvelle stratégie d’intimidation des Etats Unis pour les Cabinets de consultance des africains. Elle soutient: Tout(e) africain(e) qui fait gagner un marché à une entreprise chinoise au détriment d’une entreprise concurrente américaine sera accusé(e) fallacieusement de corruption…
    Que du temps perdu! La guerre froide est terminée chez nous en Afrique quoiqu’ils (les Etats Unis et leurs pays larbins de l’union européenne) veuillent la reconduire à travers des dossiers mensongers qu’ils appellent « Affaire Skripal », « ingérence électronique russe dans les élections américaines. » Le déclin de leur hégémonie est très mal vécu par les Etats Unis d’Amérique. Mais chaque chose a une fin…
    C’est le moment de la libération de nos pays africains exploités par ces pays occidentaux. Seuls la Chine, la Russie et les pays émergents peuvent et ont intérêt à nous y aider.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here