PARTAGER

Khalifa Abacar Sall va rester en prison. La cour suprême vient de confirmer le jugement en appel. Ainsi l’ancien maire de Dakar et ses coaccusés vont purger leurs peines. Les avocats de Khalifa n’ont plus qu’une alternative : rabattre l’arrêt de la cour suprême.

Cette demande aura pour effet de corriger une erreur de pure procédure exclusivement imputable à la Cour suprême. L’erreur de procédure est celle qui s’est produite dans la manipulation des pièces ou la transformation d’information relative au déroulement de l’instance.

Khalifa Sall était poursuivi pour faux et usage de faux dans l’écriture publique. En première instance, il a été condamné à 5 ans de prison et à verser une amende de 5 millions Cfa en plus de la confiscation du tiers de ses biens. En appel, la peine de prison a été confirmée et l’amende revue à la hausse. Elle est de 1,8 milliards Cfa, soit le montant décaissé à la caisse d’avance avec des fausses factures. La cour de justice de la Cedeao avait déclaré que des droits de Khalifa Sall et de ses coaccusés ont été bafoués et a demandé à l’Etat du Sénégal de verser 35 millions Cfa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here