PARTAGER

6 jours après son numéro d’équilibriste, le procureur général Lansana Diaby joue la carte de la clarté. Il a introduit une requête pour le maintien de Khalifa Sall en prison.

En effet, le mercredi 11 juillet, le procureur général dans son réquisitoire avait joué la carte du claire obsure. Il avait dit qu’il allait « s’aligner sur la décision de la Cour de justice de la Cedeao ».

Seulement, le verdict de cette cour a été interprété différemment. Ayant déclaré que les droits d’assistance, la présomption d’innocence et un procès équitable ont été violés, selon la défense la conséquence est la libération d’office de leurs clients alors que les avocats de l’Etat ont estimé que la réparation financière a été retenue. Par conséquent, il n’est pas question de libérer le maire de Dakar.  Lansana Diaby, pour sa part, avait laissé entendre qu’il allait demander la libération d’office.

Avec cette requête introduite le parquet affirme et affiche sa position : il veut le maintien en prison de Khalifa Sall. Le juge Demba Kandji va statuer ce mercredi 18 juillet 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here