PARTAGER

Aliou Sall, accusé d’avoir reçu des pots-de-vin d’un montant de 250 000 dollars, soit 150 millions de Fcfa dans ce qui est convenu d’appeler le scandale de Pétro-Tim, ne fait l’objet d’aucune poursuite judiciaire, au motif qu’il est déchargé par le Procureur.

Considérant que les témoins auditionnés par la Dic qui a bouclé son enquête, n’ont pas réussi à apporter la moindre preuve qu’Aliou Sall serait impliqué dans cette affaire révélée par la BBC et face à l’absence de preuves, le Parquet n’a pas assez d’indices graves et concordantes pour poursuivre l’ancien Dg de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc). Le Procureur vise désormais X, indique le journal L’Observateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here