PARTAGER

Chaque semaine, l’African Blogtable donne la parole aux meilleurs spécialistes du basketball en Afrique afin qu’ils partagent leurs points de vue sur certains sujets brûlants relatifs aux matchs de playoff de la NBA.

Les Miami Heat se sont qualifiés pour la finale de Conférence Est pour la première fois depuis 2014 et n’ont perdu qu’un seul match au cours de cette post-saison. Possèdent-ils tous les atouts nécessaires pour aller jusqu’au bout du championnat ?

Amine El Amri, Le Matin (Maroc) : Ce qui rend le basket-ball si passionnant, c’est que le résultat d’un match ne dépend pas seulement de la supériorité d’une équipe par rapport à son adversaire, mais aussi de l’élan, de la culture, de la victoire et de l’ADN de l’organisation. Or les Miami Heat ont fait preuve de toutes ces caractéristiques tout au long de la fantastique série (8-1) de cette post-saison. Mais au-delà de toutes ces qualités, ce qui fait réellement la différence pour les Heat c’est qu’ils ont trouvé un véritable leader en la personne de Jimmy Butler. Sans être une vedette, Butler est tout simplement le joueur sur qui vous pouvez compter pour faire la différence en toute fin de match lorsqu’il s’agit de rallier les autres excellents éléments de l’équipe autour de lui. Que ce soit contre les Celtics ou les Raptors, les Miami Heat disposent d’une énorme opportunité et de toute une semaine de repos pour remporter la Conférence Est et se qualifier pour la Finale de la NBA.

Nicasius Agwanda, Clouds Media (Tanzanie) : Nous, les fans, on a peut-être eu tendance à se concentrer sur les deux affrontements de L.A. lors la Conférence Ouest, mais les Miami Heat viennent de nous présenter un plat qui nous met tous l’eau à la bouche ! Cette équipe est faite pour gagner. Ce sont de grands tireurs avec une défense tenace et un grand esprit d’équipe et, si nous rendons hommage au travail remarquable d’Éric Spoelstra, c’est Pat Riley qui mène magnifiquement l’équipe. Avec la réputation de Pat en tant que bâtisseur d’équipes solides, de leader et de conquérant, je pense réellement que tout peut arriver.

Ils peuvent certainement aller jusqu’en Finale de la NBA. Pour eux, le seul écueil pourrait être les Boston Celtics, car ces derniers possèdent exactement la puissance physique et la capacité de tir qu’il faut pour se battre contre les Miami Heat. Si les Raptors sortent vainqueurs des demi-finales Est, les Miami Heat auront alors toutes leurs chances et, tel un rouleau compresseur ils écraseront très probablement les nordistes.

Refiloe Seiboko, Mail & Guardian (Afrique du Sud) : Les Heat sont une formidable équipe. Et leur organisation est admirable. Au point de vue de l’attaque, ils sont explosifs et, côté défensif, leurs capacités sont impressionnantes également. Quant à leur force de caractère, c’est de l’acier trempé ! Mais… à partir de maintenant, les choses vont devenir plus difficiles. Leurs prochains adversaires vont énormément exiger d’eux et seront de loin beaucoup plus coriaces que les Pacers et les Bucks.

Rotimi Akindele, Beat FM (Nigeria) : Tout d’abord, en tant que fan des Heat, je suis incontestablement ravi qu’ils soient parvenus à la finale de la Conférence pour la première fois depuis 2014, contre toute attente. Il n’y avait pas de menaces sérieuses avant les playoffs, d’autant plus que l’équipe classée 5e de la série et sa géniale combinaison de jeunesse et d’expérience ont été étiquetées comme une force à prendre en compte pour cette post-saison. S’ils peuvent décrocher la timbale ? « Yes, they can » ! Et voici pourquoi. Les Heat ont la chance d’avoir l’un des meilleurs entraîneurs qui soient, Erik Spoelstra : son CV fait état d’une bonne expérience des playoffs dont il a fait la démonstration lors de leur dernière série contre les Bucks. Leur configuration défensive est excellente et ils forment de loin la meilleure équipe de tireurs de l’Est. Si la magie du quart de finale persiste, comme cela a été le cas pendant quasiment toute la saison, alors on imagine difficilement comment ils pourraient rater le coche à la fin de cette campagne.

Stuart Hess, Independent Online (Afrique du Sud: Les Heat sont incontestablement capables d’aller jusqu’au bout. Erik Spoelstra, leur entraîneur, a fait un travail remarquable et, côté mental, ils ont été coachés par Jimmy Butler. Surtout, il va avoir de l’aide – Adebayo, Dragić et Herro ont fait preuve d’un talent exceptionnel tout au long des playoffs et Iguodala a exhibé une expertise indéniable et déployé son savoir-faire de vétéran. Comme ils n’ont perdu qu’un seul match, ils sont relativement frais et ils vont affronter les Celtics ou les Raptors qui, eux, ont dû batailler ferme pour passer les finales de la Conférence. Miami a vraiment toutes ses chances !

Woury Diallo, Le Quotidien (Sénégal) : Félicitations aux Miami Heat pour leur remarquable parcours en playoffs. Éliminer une équipe du calibre des Milwaukee Bucks en cinq matchs est un exploit qui devrait remplir Jimmy Butler et ses joueurs de confiance pour aborder le prochain tour. C’est une équipe qui me fait penser aux Toronto Raptors de l’an dernier. Se qualifier pour la finale de la Conférence Est pour la première fois depuis la fin de l’époque de LeBron James à Miami en 2014 peut être une source supplémentaire de motivation pour cette ambitieuse équipe des Heat. Que ses adversaires soient Boston ou Toronto, c’est une équipe très motivée capable d’aller très loin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here