PARTAGER

En Afrique du Sud, on n’est pas loin de la bisbille entre la Safa (Fédération sud-africaine de football) et la Psl, la Ligue professionnelle. La cause, l’annonce la reprise du championnat d’élite à huis clos. Mardi, le ministre des Sports a autorisé les matchs de Psl sans spectateurs. Depuis, la Safa se montre très ferme. Lors d’une conférence de presse ce mercredi, Danny Jordaan affiche son autorité. «Nous réitérons que toute forme de football doit être suspendue. Jouer à huis clos n’est pas une solution, exemple en Europe où plusieurs joueurs sont infectés», indique le président. «La Safa est l’unique organe qui contrôle le football dans le pays, conformément aux statuts de la Caf et de la Fifa. Notre décision est finale et exécutoire», ajoute Jordaan. La Psl, de son côté, se réunit ce jeudi pour les dispositions à prendre. Nul doute qu’un maintien de la reprise provoquerait une guerre entre les deux entités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here