PARTAGER

Le match Afrique du Sud-Sénégal, comptant pour la deuxième journée des éliminatoires du Mondial 2018 et remporté par les Bafana Bafana avec l’aide de l’arbitrage, sera finalement rejoué. Une décision prise hier par la Fifa qui relance totalement le Groupe D des éliminatoires dominé à l’issue de la 4e journée par le Burkina Faso (6 pts), suivi du Cap-Vert (6 pts), du Sénégal (5 pts) et de l’Afrique du Sud (4 pts).

La Fifa, à travers son bureau chargé des qualifications à la Coupe du monde, a ordonné la reprogrammation du match Afrique du Sud-Sénégal du 12 novembre 2016, comptant pour le dernier tour qualificatif pour le prochain mondial 2018, a-t-on appris de l’instance dirigeante du football mondial. «Cette décision suit la confirmation de la Cour d’arbitrage pour le Sport (Cas) qui a suspendu à vie l’arbitre du match, le Ghanéen Jospeh Lamptey, pour manipulation des matchs», décision ensuite confirmée par les comités disciplinaires et d’appel de la Fifa, écrit-elle dans un communiqué transmis mercredi à l’Aps. Lamptey avait déjà été suspendu par la Confédération africaine de football (Caf) pour le même match.

Le match rejoué en novembre
Le match Afrique du Sud-Sénégal sera ainsi rejoué pendant la trêve internationale de novembre 2017, fait savoir l’instance mondiale, selon laquelle la date exacte de cette rencontre sera confirmée «en temps voulu». «Comme indiqué dans les règlements de la Coupe du monde de la Fifa, cette décision entrera en vigueur immédiatement, mais sera confirmée par le Comité d’organisation des compétitions de la Fifa lors de sa prochaine réunion prévue pour le 14 septembre», ajoute la même source. L’Afrique du Sud avait gagné 2-1 ce match comptant pour la 2ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Avant cette décision, le groupe D des éliminatoires Afrique au prochain mondial était dominé par le Burkina Faso (6 points +2), suivi du Cap-Vert (6 points -2), le Sénégal et l’Afrique du Sud étant respectivement 3ème (5 points +1) et 4ème (4 points -1).
Avec Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here