PARTAGER

L’Angola abritera la 29ème édition de l’Afrobasket masculin, du 19 au 31 août 2017. Ce pays remplace au pied levé le Congo Brazzaville qui a jeté l’éponge faute de moyens financiers. Trois postulants étaient en lice, après le désistement du Congo : l’Egypte, l’Angola et la Tunisie. Mais pourquoi l’Angola a été retenue pour accueillir la compétition ? Alphonse Bilé, le Secrétaire général de Fiba-Afrique, donne des explications : «D’abord, il a y eu 3 postulants : l’Egypte, l’Angola et la Tunisie. Les trois présentaient les mêmes conditions. La Tunisie venait d’organiser l’Afrobasket en 2015. L’Egypte organise dans la même année 2017, en juillet, le championnat du monde U20. Donc on trouvait qu’organiser après l’Afrobasket en août, c’est assez lourd. L’Angola, cela fait 10 ans qu’ils n’ont pas organisé l’Afrobasket. Elle présentait les mêmes conditions. Donc le choix du Comité Exécutif s’est porté sur l’Angola», a confié Alphonse Bilé.

Le dernier pays connu en mai prochain
L’Angola organisera donc pour la 4ème fois de son histoire l’Afrobasket. Ce pays, qui compte 11 titres de champion d’Afrique en 28 éditions, tentera de remporter le trophée sur son sol, pour oublier la finale perdue contre le Nigeria en 2015. A noter que le dernier pays qualifié pour la phase finale, après le désistement du Congo, sera connu en mai prochain lors d’un tournoi regroupant des pays comme le Cap-Vert ou encore l’Algérie, a indiqué le Secrétaire général. Deux wild-cards ont été attribués à la Guinée et au Rwanda.

Avec journaldebrazza

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here