PARTAGER

L’Equipe nationale féminine de basket a bouclé hier au stadium Marius Ndiaye la deuxième semaine de sa préparation en direction de l’Afrobasket prévu à partir du 17 août prochain à Bamako, au Mali. Une quinzaine de jours au cours de laquelle le staff technique a pu travailler avec un groupe de 18 joueuses sur les 22 présélectionnées. Parmi les absentes, Astou Traoré, Aïda Fall, Mame Marie Sy et Maïmouna Diarra, toujours attendues par le staff technique.
A raison de deux séances quotidiennes, en cette période de canicule marquée par le début de l’hivernage dans la capitale sénégalaise, les pépins physiques n’ont pas manqué chez les championnes d’Afrique. «On a trois à quatre joueuses qui se plaignent de petites douleurs. C’est lié à l’entraînement parce que quand il y a charge, il y a forcément de petits bobos. C’est normal», tranquillise le sélectionneur.
Ce qui «ne change pas le contenu de la préparation». «Il faut juste réajuster au niveau individuel parce que les filles viennent avec des niveaux hétérogènes. Certaines sont mieux préparées que d’autres. Mais les deux séances quotidiennes ne sont pas à charge. Ce sont des séances plus techniques», rassure coach Tapha.
Le médecin des Lionnes, Badara Dembélé, abonde dans le même sens. «Il y a beaucoup de monde à l’infirmerie, mais il faut faire la différence entre les joueuses qui souffrent et les joueuses qui font partie de l’équipe de la Ville de Dakar et qu’on a mises au repos», souligne-t-il d’entrée. Avant d’apporter plus de détails : «Il y a Ndèye Amy Sylla qui souffrait d’une lésion musculaire et qu’on a dû mettre au repos depuis trois jours. C’est toujours pour des mesures de prudence pour ne pas avoir une aggravation de la pathologie. Elle a commencé un peu à courir. Il y a Aïcha Sidibé qui souffre d’une périostite au niveau de son tibia droit. Aujourd’hui, on a fait arrêter deux joueuses, Coumba Sarr et Ndèye Khady Dieng, pour respectivement des douleurs musculaires et choc au genou.»
A noter que pour le stage de Paris, programmée à partir du 20 juillet, le sélectionneur dit attendre toujours d’avoir une confirmation de l’instance fédérale. En attendant de reprendre les entraînements lundi, les championnes d’Afrique s’offrent une pause ce week-end à cause de la finale des play-offs prévue ce samedi.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here