PARTAGER

Après un début-canon, les Lionnes du Sénégal sont tombées (48-65) face au Nigeria, hier soir à Bamako en finale de l’Afrobasket 2017. Les Filles de Tapha Gaye, déjà vainqueurs de l’édition 2015, ratent du coup une occasion de mettre la main sur Dame Coupe pour une 13e fois.

Le défi était double ! Conserver le titre continental d’abord et ensuite prendre sa revanche sur le Nigeria, seule équipe à les avoir battues durant la compétition. D’où l’enjeu titanesque autour d’une finale tant attendue par le gotha du basket africain.
Pour arriver à leurs fins, les Lionnes se devaient de réaliser une entame idéale, non seulement être présentes face à l’adversaire, mais aussi, évacuer le stress d’une finale face à un adversaire très difficile. Ce que les championnes d’Afrique ont réussi en s’offrant dans le premier quart-temps une marge de 17 points.
Mais malgré cette nette avance, la bande à Astou Traoré aura du mal à finir le quart-temps suivant. Battues dans le jeu intérieur, elles finissent par être devancées au score à la pause (28-33). Un scénario surprenant, au vu de l’entame parfaite de la bande à Astou Traoré.
De retour des vestiaires, les Sénégalaises resteront jusqu’à deux minutes du troisième quart temps pour mettre leur premier panier (28-42). Un quart-temps au cours duquel, les Lionnes n’ont inscrit que 7 points (35-48).
Avec 13 points de retard au moment d’entamer le dernier quart, les coéquipières de Aya Traoré se devaient de retrouver leur basket pour ne pas dire adieu au titre.
Mais rien ne change. Le dernier quart-temps ne sera qu’une simple formalité pour les Nigérianes qui vont largement s’imposer (48-65). Les Filles de Tapha Gaye abdiquent une seconde fois et laissent le champ libre aux D’Tigers qui, comme dans un boulevard, s’offrent leur troisième titre.
En compagnie du Nigeria, les Lionnes sont qualifiées au Mondial 2018 en Espagne. C’est le prochain chantier qui attend le staff technique qui sera forcément conduit par le sélectionneur, Moustapha Gaye, qui a décidé de ne plus coacher l’équipe lors du prochain Afrobasket.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here