PARTAGER

Fiba-Afrique a désigné la Tunisie et le Sénégal pour une  co-organisation de l’Afrobasket masculin 2017. Si la Tunisie se dit prête, le Sénégal attend l’avis des autorités étatiques à qui revient le dernier mot.

La Tunisie et le Sénégal devraient organiser l’Afrobasket masculin 2017 en septembre prochain. Si au Sénégal on attend l’avis des autorités étatiques à qui revient le dernier mot suite à la demande de Fiba-Afrique, en Tunisie la machine semble déjà emballée.
Face à la presse locale, le président de la Fédération tunisienne de basket-ball (Ftbb), Ali Ben­zarti a expliqué les raisons d’un tel choix fait par l’instance continentale : «Nous avons fourni beaucoup d’efforts, pour acquérir le droit d’organiser l’Afrobasket. Ce n’était pas facile, mais compte tenu de l’éclatante réussite de l’édition 2015, la Fiba-Afrique a accordé sa confiance à la Ftbb. Pour la dernière édition de l’Afrobasket dans son format actuel, la Fiba et la Fiba-Afrique tiennent à la popularité de l’événement, et c’est l’édition 2015 qui l’a vécue», a déclaré Ali Benzarti qui soutient que «la Tunisie est prête !»
Et dans sa mission, la Fédé tunisienne peut compter sur la tutelle. Le ministère de la Jeunesse et des sports a en effet affirmé son soutien à l’organisation de l’Afrobasket-2017 en Tunisie, du 8 au 16 septembre prochain, conjointement avec le Sénégal. Lors d’une réunion tenue mercredi dernier avec Ali Benzarti, Majdoline Cherni, selon la presse locale, «a exprimé la détermination de son département à soutenir l’organisation de ce tournoi».
Quid de la sélection tunisienne ? Selon le président de la Ftbb, «elle se trouve à Monastir où les conditions sont encourageantes pour Mario Palma et ses joueurs». Deux noms retiennent l’attention : Salah Mejri et Michael Roll. Pour le premier, sa présence est certaine pour le moment, selon Ali Benzarti. Le joueur de Dallas disputera la «Summer League» avec son club et sera parmi l’effectif normalement une dizaine de jours avant l’Afrobasket (il ne peut pas être disponible dès le début de la préparation). «La sélection avec Mejri est une équipe qui peut facilement jouer pour la consécration. Quant à Roll, c’est une page de tournée. Indisponible pour une grande partie de la préparation, il vient de signer pour un club hébreux. Il n’est donc pas retenu par Mario Palma. Et au-delà de cette polémique, ce joueur n’a pas répondu présent pour les éliminatoires de l’Afrobasket», a tranché net le président de la Fédération.

Sénégal : rencontre déterminante ministère/Fiba-Afrique
Si donc la Tunisie se dit «prête», au Sénégal on attend une décision officielle des autorités. Du coup, la rencontre entre le ministère des Sports et les responsables de Fiba-Afrique, qui étaient attendus hier, sera déterminante quant à la position du Sénégal par rapport à la co-organisation souhaitée avec la Tunisie.
Rappelons que le premier tour sera partagé entre la Tunisie et le Sénégal. Par la suite, les quarts jusqu’à la finale auront lieu à la salle de Radès. La promotion de l’évènement sera une priorité pour les deux pays. L’objectif pour la Tunisie est de revivre la même passion et les mêmes moments de l’édition 2015. Même objectif pour le Sénégal qui veut revivre l’ambiance du tournoi de la Zone 2 qui avait aussi connu un vrai engouement populaire.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here