PARTAGER
Alphonse Bilé, Secrétaire général de la Fiba-Afrique.

Le Congo met la Fiba Afrique dans de beaux draps. A 4 mois de la tenue de l’Afrobasket 2017 (19 au 30 août à Brazzaville), le pays annonce son désistement. On annonce des raisons économiques et sociales pour ce retrait.

La Fédération internationale de basketball va devoir se trouver un autre pays pour abriter l’Afrobasket masculin qui était prévu du 17 au 31 août 2017 au Congo Brazzaville. Pour des raisons économiques, les autorités congolaises ont finalement an­noncé leur désistement. Et cela, à quatre mois du début de la compétition. Alors que sur le terrain, tout allait pourtant bien. Il ne restait plus que 3 qualifiés dont deux wild cards (invitations) et un ticket à déterminer entre l’Afrique du Sud et le Zimbabwe pour compléter le tableau des pays qualifiés. Le Cameroun, le Nigeria, le Congo (en organisateur), la République démocratique du Congo, la Côte d’Ivoire, le Maroc, le Mo­zam­bique, la Tunisie, l’Egypte, l’Ou­ganda, l’Angola, le Mali et le Sénégal avaient déjà leur sésame.
Une grosse affaire que la Fiba-Afrique devra vite gérer afin de trouver la bonne formule. Elle qui ne cachait pas son inquiétude quant aux préparatifs. Et c’est sur les ondes de Radio France Internationale (Rfi) que le Secrétaire général, Alphonse Bilé, avait étalé ses doutes quant au niveau de l’organisation à Brazza. «On a pris énormément  de retard, mais j’espère que d’ici fin avril, je pourrais bien vous donner des informations beaucoup plus positives. Je ne pense pas que le problème se pose en termes d’infrastructures, puis­que ce pays a organisé les Jeux Africains en 2015. Je dirais que c’est au niveau de l’organisation, au niveau de la logistique pure», a-t-il révélé.

Les inquiétudes de la Fiba-Afrique
Au-delà de l’organisation, l’inquiétude de Fiba-Afrique con­cernait également le niveau de la sélection du Congo. Puis­qu’une élimination précoce du pays organisateur pourrait plomber l’engouement autour de la suite de la compétition. «Nous au­rions souhaité qu’il y ait une bonne équipe du Congo pour l’engouement, pour la promotion du basket à l’intérieur du pays, etc.Tout cela constitue pour nous quelques éléments d’inquiétude», avait expliqué Alphonse Bilé.
Les inquiétudes du Secrétaire général de Fiba-Afrique pourraient concerner également la Côte d’Ivoire. Qualifié au terme des préliminaires de la Zone 3, le pays d’Alphonse Bilé pourrait déclarer forfait pour un déficit de financement étatique.
Avec sport-ivoire et
Africa Top Sports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here