PARTAGER

C’est vendredi prochain, 8 septembre, que débute l’Afrobasket masculin, à Dakar et Tunis. Mais à une semaine de ce rendez-vous continental de la balle au panier, le stadium Marius Ndiaye n’est toujours pas prêt. En visite de chantier hier, le ministre des Sports s’est quand même voulu rassurant.

L’Afrobasket masculin 2017, co-organisé par le Sénégal et la Tunisie, débute vendredi prochain 8 août. Mais à une semaine de cet évènement, le stadium Marius Ndiaye est toujours en chantier.
Un tour effectué sur place dans la matinée d’hier laisse en effet planer des inquiétudes quant à l’avancement des travaux. Entre la toiture encore en réfection, des toilettes en piteux état, le parquet dont une seule partie est peinte pour l’instant, le stadium est loin d’être prêt. Si on y ajoute les chaises cassées de la tribune Presse toujours pas changées, on a de quoi nourrir des inquiétudes par rapport au retard noté dans l’exécution des travaux. Pire, pour les besoins de la fête de Tabaski, fêtée ce samedi, le chantier sera forcément à l’arrêt pendant quelques jours, ce qui n’est pas pour arranger les choses.
Au chapitre de l’avancement de certains travaux, on se contente de l’odeur de la peinture quasi refaite sur une bonne partie de l’édifice. Mais également, la ventilation entièrement refaite.
En tout cas, au vu de l’état des travaux, la situation est inquiétante à quelques jours seulement de l’ouverture de ce grand rendez-vous africain de la balle orange.

Matar Ba : «On est dans les délais»
C’est d’ailleurs, au moment de quitter les lieux que le ministre des Sports, Matar Ba, a débarqué incognito pour voir l’état d’avancement des travaux. Une visite inopinée, sans protocole, à la grande surprise de quelques rares membres de la Fédération sénégalaise de basket, du directeur du stade, Ousmane Ndiaye, et des ouvriers.
Après un tour effectué et quelques questions à l’endroit des responsables, le ministre s’est dit rassuré par l’état d’avancement des travaux. «On est dans les délais pour la prise en charge de cette toiture qui causait beaucoup de problèmes. Aujourd’hui, nous avons constaté que le gros du travail a été fait. Il reste les tests avec les sapeurs-pompiers pour voir si effectivement tous les petits problèmes ont été gérés par l’entreprise», dira le ministre. Avant d’ajouter : «Pour le parquet aussi, ils ont commencé la peinture. Nous avons réitéré toutes les directives qu’on avait données à la Direction du stade, mais aussi à la Direction des infrastructures pour que la question des vestiaires, du parquet et de la toiture soit complètement réglée pour permettre effectivement à la Fiba de pouvoir organiser cette phase ici à Dakar.»
Ne souhaitant pas tirer un bilan hâtif, Matar Ba dit préférer «attendre la fin des travaux. Mais c’est quand même rassurant de voir que ça avance et que nous sommes dans les délais. Inchallah, tout sera fin prêt».
Profitant de sa visite, le ministre a demandé aux responsables de la Fédération et au directeur du stade de prendre toutes les dispositions nécessaires pour assurer une bonne organisation de l’Afrobasket masculin à Dakar. A ce sujet, Matar Ba les a sensibilisés sur le respect du nombre de places disponibles par rapport à la vente des tickets, mais aussi de veiller strictement sur la gestion du parking.
L’Afrobasket masculin débute le 8 septembre prochain, à Dakar et Tunis.

wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here