PARTAGER

Championnes d’Afrique en titre, les Lionnes du Sénégal ont tenu leur rang en se qualifiant pour les demi-finales de l’Afrobasket hier à Bamako face au Cameroun (71-58). Du coup, les filles de Tapha Gaye retrouvent le Mozambique pour le dernier carré.

Vainqueurs du Nigeria, les Lionnes du Sénégal affronteront, non pas l’Angola en demi-finale, comme l’avaient prédit beaucoup de spécialistes, mais plutôt les Mozambicains. Ces dernières ont créé la sensation hier en réussissant à éliminer l’une des grandes favorites de la compétition, l’Angola.
Complètement transparentes en début de match, les Séné­galaises, face à une vaillante équipe du Cameroun, ont dû attendre la fin du premier quart temps (11-13) pour enfin trouver la bonne formule. Un premier quart temps marqué par les maladresses en attaque. Résultat : seuls deux points après cinq minutes de jeu. Le pire début de match des Lionnes depuis le début du tournoi.
Après avoir retrouvé son jeu en attaque, Astou Traoré et ses coéquipières parviennent à retrouver le bon tempo pour finalement mener de 12 points (20-32). C’est finalement dans la troisième «heure» (37-55) que les filles de Tapha Gaye vont user de leur expérience pour asseoir leur avance avec une parfaite maîtrise du jeu.
Alliant le jeu extérieur et intérieur, les Lionnes s’offrent un écart confortable. Suffisant pour permettre au coach de faire tourner en vue de la demi-finale de ce soir face au Mozambique. Au finish, le Sénégal s’impose 58-71. Une belle victoire qui replonge les championnes d’Afrique dans la dynamique de victoires.

Chaudes retrouvailles avec le Mozambique
Les Lionnes retrouvent donc le Mozambique qu’elles ont battu lors de la deuxième journée 76-67. Des retrouvailles très attendues, surtout après le match surprenant des Mozambicaines face à l’Angola. Pour espérer s’offrir une place en finale, le staff technique devra trouver la bonne formule pour stopper Lela Dongue (24 pts) qui, à elle seule, à atomiser la défense angolaise. Intenable, elle pourrait faire mal aux Lionnes, surtout dans le secteur intérieur où les championnes d’Afrique ont éprouvé beaucoup de difficultés.
Satisfait du match réalisé par son équipe, le coach du Mozam­bique qui ne souhaite pas trop s’étendre sur ses retrouvailles avec le Sénégal dira simplement que c’est «une très bonne équipe. On aura le temps de bien préparer ce match».
Une demi-finale de feu se présente donc pour les Lionnes qui espèrent récupérer Oumou Khaïry Thiam, touchée à la cheville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here