PARTAGER

Le Sénégal a assuré son ticket pour les demi-finales du championnat d’Afrique des moins de 18 ans qui se joue actuellement à Bamako, au Mali. En quart de finale, les Lionceaux ont nettement battu la Libye (87-52). Mvp du premier tour, Biram Faye a été encore stratosphérique côté sénégalais, terminant la rencontre avec 25 points, 16 rebonds et 8 contres pour 42 d’évaluation en 31,58 minutes. Mais le début du match fut assez laborieux avec un jeu pas trop séduisant des gamins de Madiène Fall, mais qui ont su faire le nécessaire pour stopper la fougue des Libyens qui ont posé une zone dès le début. Ce qui a été un problème pour les Lionceaux avec des tirs ratés (5-2).
Le Sénégal se met en zone également et égalise au score (8-8). L’entrée en jeu de Pape Malick Thiam apportera un plus avec ses deux passes pour des shoots à 3 points de Amar Sylla et Cheikh Tidiane Faye. Le Sénégal termine le quart à +11 (22-11).
Le deuxième quart sera moins bon avec des tirs forcés. Alors que la Libye, elle, est en réussite (21-24). Adrees Zeew va d’ailleurs ramener son équipe à une longueur du Sénégal (27-28). Avant que les poulains de Madiène Fall ne se rebiffent grâce notamment au nouvel entrant Mouhamed Lamine Mbaye, bien présent en attaque comme en défense (4 pts, 3 rbds, 1 contre dans ce quart).
41-27, c’est le score à la pause malgré une mauvaise première partie du match. 12/33 sur les tirs et 11 pertes de balle côté sénégalais. Mouhamed Lamine Mbaye reviendra pour porter l’écart à vingt points (49-29). Le Sénégal sera même à +25 (54-29). La Libye réagit et profite du jeu individuel, par moments, du Sénégal. L’écart de minimum vingt points reste cependant maintenu (58-37). Avec une telle avance, les Lionceaux pouvaient enfin se relâcher et faire le show avec des dunks et contres du duo Khadim Fall-Birame Faye. Le Sénégal finit par s’imposer 87-52 et sera opposé à l’Egypte, vainqueur du Rwanda (89-66).
Finaliste de l’édition 2016), les Pharaons rencontreront ce samedi le Sénégal pour le choc tant attendu pour une place en finale. Auteur d’un double-double (23 points et 10 rebonds pour 30 d’évaluation), Ibrahim a porté l’Egypte de la plus belle manière. Crédité d’une belle prestation avec 25 points et 15 rebonds pour 24 d’évaluation, Emile Kazaneza a lutté en vain, sans réussir à stopper la machine égyptienne.
Les deux finalistes de ce championnat d’Afrique masculin des U18 représenteront l’Afrique à la Coupe du monde Fiba des moins de 19 ans en 2019.
Avec Newsbasket

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here