PARTAGER

Président de l’Union africaine de radiodiffusion (Uar), Grégoire Ndjaka, a été réélu comme directeur pour quatre ans. Ce choix doit le pousser à consolider les acquis surtout à quelques mois du début de la Can.

Le Directeur général de l’Union africaine de radiodiffusion (Uar), le Camerounais Grégoire Ndjaka, a été réélu pour les quatre prochaines années, à l’issue de l’Assemblée générale ordinaire des membres qui a pris fin ce jeudi à Marrakech, au Maroc. Le mandat devait prendre fin, en décembre prochain, après qu’il aura passé quatre ans à la tête de la direction de l’Uar dont le siège est à Dakar. Une reconduction saluée par tous les membres de l’union, suite au bilan jugé positif grâce aux nombreuses réalisations acquises depuis son élection à la tête de la Direction de l’union en décembre 2015. «Cela traduit une équipe qui travaille à l’Uar. Une équipe faite de femmes et d’hommes. Et je tiens à remercier les membres de l’union pour le travail accompli. L’intérêt des membres sera ma principale préoccupation pour les 5 prochaines années», dira M. Grégoire Ndjaka, à l’issue de l’Ag.  L’autre grande décision prise par l’Assemblée porte sur la désignation de la chaîne panafricaine privée basée au Gabon, Label Tv du Sénégalais Matar Sylla, au sein du Conseil d’administration à la place d’Ouest Tv. Une reconnaissance pour ce doyen de la presse africaine, qui a beaucoup contribué et continue d’apporter son expertise au développement du monde de l’audiovisuel dans le continent et à travers le monde.

E-Médias parmi les membres
Au chapitre des mesures prises, il y a l’intégration du groupe E-Média, qui a participé à la 12e Assemblée générale. Appréciant la mesure à sa juste mesure, son Directeur général, Mamoudou Ibra Kane, a prôné plus d’ouverture à l’endroit des chaînes privées. Une autre chaîne privée de la Guinée, à savoir Cis Médias, dirigée par Aboubacry Ba, a également pris part à la session, pour échanger sur l’avenir de l’audiovisuel en Afrique.
Plusieurs recommandations ont été soumises à la Direction. C’est le cas sur les droits de la Can 2019 de football prévue en juin et juillet prochains en Egypte. Sur ce chapitre, l’Assemblée a demandé à la Direction d’adresser une correspondance à la Confédération africaine de football (Caf), en réaffirmant la volonté et l’ambition prise par l’Assemblée de gérer toutes les compétitions africaines sur le continent. Prenant bien acte, le Directeur général n’a pas manqué de souligner l’étroite collaboration nouée avec les responsables de la Caf, dirigée le Malgache, Ahmad Ahmad. D’ailleurs, le président de la Caf était l’un des invités de marque de la 11e Assemblée générale, tenue à Kigali, au Rwanda, en mars 2018.
Au cours de la dernière journée des travaux, les membres ont aussi échangé, avant d’adopter les rapports d’activités et financier de l’exercice en cours. Pour la prochaine Assemblée générale prévue en 2020, c’est le Botswana, pays de la présidente de l’Union, Mme Keitirele Mathapi, qui sera l’hôte des membres.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here