PARTAGER

Après avoir reporté son Assemblée générale ordinaire à plusieurs reprises, à cause de la pandémie du Covid-19, la Fédé­ration sénégalaise de football (Fsf) a tenu ses assises ce 28 novembre 2020 au Centre de développement technique Jules François Bocandé de Toubab Dialaw.
Candidat à la présidence de la Confédération africaine de football (Caf), Augustin Senghor s’est félicité d’emblée, lors de cette assemblée, du soutien du gouvernement du Sénégal. «Cette Assemblée générale a été des moments forts en émotion. Le ministre des Sports, Matar Ba, a tenu à renforcer la posture du chef de l’Etat qui est une posture de soutien à ma candidature au niveau de la Caf, mais en même temps aussi il a réitéré devant l’Assemblée générale la nécessité d’une union sacrée autour de cette candidature pour le triomphe du Sénégal. C’est le Sénégal qui veut se proposer à l’Afrique tout entière pour essayer d’apporter par un de ses fils les solutions aux problèmes qui tenaillent la Caf», lance Augustin.
Parmi les points importants de cette Ag, il y avait les points statutaires, indique le président de la Fsf : «Nous avons passé en revue les rapports d’activité sur l’année 2019, mais aussi le rapport financier. Et ce qui en est sorti a été une adoption à l’unanimité de ces deux rapports parce qu’il était important aujourd’hui que nous puissions montrer que des avancées énormes ont été faites dans le domaine de la gestion financière de la fédération, qui se retrouve dans une meilleure santé financière. Elle est maintenant une fédération qui investit dans les infrastructures, dans les projets grâce aussi au programme Fifa. Nous en profitons d’ailleurs pour remercier Gianni Infantino et sa Secrétaire générale, Fatma Sa­moura Diouf. Nous sommes devenus une fédération bâtisseur.»
Wiwsport

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here