PARTAGER

«Nous avons un avis négatif sur l’organisation du Magal. C’est un constat général. Nous avions attiré l’attention lors du passage du ministre de l’Economie, des finances et du plan devant la Commission des finances de l’Assemblée nationale. Les pè­le­rins ont beaucoup souffert cette année. Depuis 1999, on n’a pas connu pareil calvaire à Touba. Une fois élu président de la République en 2000, Me Wade avait dégagé  4 milliards de sorte que durant tous les Magal tenus sous son magistère on n’a pas connu ce genre de manquement. Paradoxalement, c’est à Macky Sall que le Président Wade avait chargé de régler ce problème. Donc, le chef de l’Etat actuel connait bien les causes de ce calvaire.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here