PARTAGER

«Je suis triste pour mon pays, pour sa démocratie et pour sa République. La majorité a fui le débat. Elle n’a pas d’arguments à nous opposer. On l’avait compris déjà en séance technique de Commission des lois. On avait compris qu’aucun argument sérieux ne nous était opposé quand nous avions demandé l’ajournement de cette loi. Parce que cette loi n’a pas de fondement, est inopportune, n’a pas de justification. Et nous l’avions expliqué. Aujourd’hui, on en a la preuve. Si la majorité, parce qu’elle a le nombre avec elle, nous empêche de débattre, empêche que le Peuple sénégalais comprenne les tenants et les aboutissants de cette loi, je dis que c’est une journée triste pour notre démocratie.»
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here