PARTAGER

Bertrand Traoré (Ajax) : Aligné sur l’aile gauche bien qu’annoncé incertain, le Burkinabè a livré une énorme prestation comme en témoigne son implication sur 3 des 4 buts des siens. Auteur d’un doublé, dont l’ouverture du score d’un ballon effleuré de la tête, puis du 4e but en surgissant en pleine surface, l’Etalon a fait très mal aux Gones avec sa vitesse. Il remporte également son duel aérien sur le 2e but, signant la passe décisive pour Dolberg.
Hakim Ziyech (Ajax) : Au four et au moulin, le Marocain a affiché un volume de jeu impressionnant. Outre son aisance technique et sa clairvoyance qui ont fait mal en contres, il a brillé avec deux passes décisives, d’abord sur un coup franc pour la tête de Traoré puis d’un centre parfait pour l’Etalon. On pourrait même lui comptabiliser une 3e assist puisqu’il lance Younes pour le 3-0. Dommage qu’il ne parvienne pas à conclure deux occasions en fin de partie. De quoi tout de même inciter le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, qui le boude, à revoir sa position ?
André Onana (Ajax) : Longtemps peu inquiété, le portier camerounais a confirmé sa forme actuelle après la pause en remportant son duel face à Nabil Fekir avant de signer une double parade sur une frappe de Rachid Ghezzal.
Nicolas Nkoulou (OL) : De retour en grâce lors des derniers matchs, le Camerounais a connu un coup de mou ce soir, à l’image de sa formation. Son coéquipier de la charnière centrale, Mouctar Diakhaby, aura été plus présent que lui et le Lion est éliminé par Amin Younes sur le but du 3-0.
Maxwel Cornet (OL) : Le futur international ivoirien aura représenté une grosse déception sur ce match. Même s’il a parfois été trouvé, l’ailier droit n’est pas parvenu à faire des différences, manquant aussi de justesse dans la zone de vérité à l’image de la première occasion du match où il bute sur la défense adverse et Sanchez.
Rachid Ghezzal (OL) : Entré à l’heure de jeu, l’international algérien a affiché un visage intéressant même s’il a bénéficié de circonstances favorables puisque le match est devenu fou lorsqu’il est sorti du banc. Ses remontées de balle ont davantage apporté le danger puisqu’il sert notamment Fekir sur une grosse occasion du Gone. Il tente ensuite sa chance mais Onana le met en échec.
Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here