PARTAGER

Depuis le début du procès, le Parquet et les parties civiles ont toujours entretenu de bons rapports. Mais hier, la pique à l’égard du Procureur est venue des parties civiles. Me Alain Werner s’est offusqué des propos de Mbacké Fall qui a dit qu’il est certain que  Habré, du fond de la cellule en regardant la mer, éprouve des remords. «Le procureur a-t-il une faculté d’entrer dans la tête de Habré pour y voir des remords», s’interroge-t-il. Pour l’avocat rien n’a changé dans la tête de Habré depuis le verdict.  Le Garde des sceaux Sidiki Kaba s’est invité à l’audience. Pour Alain Werner, les propos du ministre de la Justice évoquant une possible grâce a choqué. Aussi, souligne-t-il, la grâce dans ce dossier n’est pas du ressort du droit sénégalais.
ndieng@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here