PARTAGER

Décidemment, le stade Léopold Sédar Senghor semble noyé dans des problèmes. Après l’alerte donnée dans nos colonnes par les membres du personnel dudit stade qui ont pesté contre leurs conditions de travail et leur salaire de misère, c’est au tour du matériel gagné par la brise marine de prendre sa dose.
En effet, l’incident survenu au niveau des projecteurs, qui ont pris feu en plein match, est venu confirmer l’état de délabrement avancé du «temple du football sénégalais».
Mais malheureusement, le problème des projecteurs n’est pas le seul. Il y aussi l’état de la pelouse considérée pourtant comme «la meilleure d’Afri­que», mais qui, comme par hasard, est en train d’agoniser.

Et si on confiait le stade Senghor à des privés ?
Quid de la sécurité ? Là aussi, c’est grave si on en juge par les cas de vol commis dans les vestiaires du stade lors du match de gala d’Afrivac de samedi dernier. Une vraie honte ! Et là, on tombe des nues quand nos confrères de Stades révèlent que la vidéosurveillance installée dans les vestiaires «ne fonctionne plus depuis 6 mois». Pis, «le personnel qui s’en chargeait ayant arrêté le boulot parce qu’il n’était plus payé», expliquent nos confrères. Pourtant, l’installation des caméras de surveillance avait été annoncée en grande pompe.
Mais restons toujours sur le volet sécuritaire pour constater avec nos interlocuteurs le peu d’effectif en charge de veiller sur le stade. «L’effectif des gendarmes s’est complètement réduit. Et c’est pire pour les Asp (Agent de sécurité de proximité) où il ne reste que 4 ou 5 femmes. Et comme par hasard, les hommes son partis», fait remarquer avec ironie une de nos sources.
Cela fait beaucoup pour le seul stade grand standing du football sénégalais et qui aurait mérité un autre sort. Mais il faudrait bien que le ministre des Sports, Matar Ba, qui a fait du volet infrastructure une priorité, trouve une solution afin d’éviter que le stade Senghor ne meurt de sa belle mort. Et comme alternative, l’idée agitée par certains de confier la gestion du stade à des privés ne serait pas une mauvaise chose…
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here