PARTAGER

Absent contre le Kenya pour cause de blessure, Alfred Ndiaye espère revenir le plus tôt possible. Occasion pour avertir les Ougandais, prochains adversaires des 8èmes, que le Sénégal entend aller jusqu’au bout.

La qualification
«On est assez contents de notre prestation. On a fait le travail car on se devait de gagner ce match contre le Kenya et on l’a réussi avec la manière (3-0). On est en huitièmes de finale et ce sont des matchs à élimination directe. On sait ce qui nous reste à faire. Si on perd, on rentre à la maison. Du coup, on est très motivés et je pense que l’ambiance du groupe est bonne. On a un objectif et on va essayer de l’atteindre.»

Les blessures
«Ce sont des choses qui arrivent dans une compétition. On a eu pas mal de blessés. D’ailleurs Edouard (Mendy) va rentrer en France et on est tristes pour lui. Edouard apporte de la sérénité et c’est un bon gardien. Mais, on a aussi deux autres bons gardiens, Alfred (Gomis) et Abdoulaye (Diallo). On leur fait confiance pour faire le travail. On a la chance d’avoir trois bons gardiens et c’est rare en Afrique. On a un groupe homogène et beaucoup de bons joueurs. Les remplaçants peuvent faire le travail autant que les titulaires.»

La chaleur pendant les matchs
«C’est dur pour les organismes surtout au mois de juin en Egypte. On joue presque tous les matchs sous une forte chaleur. On sait que c’est une Coupe d’Afrique et il fait chaud. On est conscients de cela et cette chaleur est une difficulté pour les deux équipes. On n’a pas le droit de se plaindre.»

Evolution de sa blessure
«Je ne sais pas encore. Hier (lundi), j’ai couru et je vais m’entraîner aujourd’hui (hier) pour voir l’évolution. J’ai encore un peu mal, mais je vois mes sensations.»

Match contre l’Ouganda
«On va l’aborder avec l’ambition de gagner. On n’est pas venus ici pour se faire éliminer en 8èmes de finale. On a perdu un match contre l’Algérie et on n’a plus le droit de faire un faux pas. On sait que l’Ouganda c’est une équipe joueuse avec un football offensif. Ils pressent beaucoup à la perte du ballon et on a eu à le voir quand on jouait contre eux. On a vu que c’est une bonne équipe et elle l’a montré au premier tour. Donc, il faut être prudent… On ne se considère pas comme favoris mais on est venus ici avec l’ambition d’aller le plus loin possible. Maintenant chaque rencontre sera un match couperet et on va essayer de tout donner pour battre l’Ouganda et continuer l’aventure.»

wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here