PARTAGER

Le président de la Js Kabylie, adversaire du Raja de Casa­blanca en Ligue des Champions, est dans de beaux draps. Chérif Mellal a été condamné lundi à 6 mois de prison ferme pour diffamation.
L’affaire remonte à mars dernier. Le président de la Jsk avait alors accusé son homologue de l’Olym­pique Médéa (Om) d’avoir tenté d’arranger un match entre les deux équipes. Le président de l’Om, Mahfoud Boukelkal, avait alors porté plainte pour diffamation.
Auditionné une première fois après avoir porté des accusations de «corruption, de pots de vins et de matchs truqués», Mellal avait expliqué avoir agi «sous l’effet de la colère et de la pression des supporters», sans apporter la moindre preuve, rapportent les médias algériens.
Les avocats de Chérif Mellal -il a refusé d’assister à son procès à trois reprises selon DZ Foot qui cite une source judiciaire- ont décidé de faire appel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here