PARTAGER

Le président de l’Usm Annaba, Abdelbasset Zaïm, a reconnu avoir déboursé la somme de 7 milliards de centimes la saison dernière pour acheter des matchs et accéder de la Division nationale amateur (Dna) à la Ligue 2 de football. «Les gens n’aiment pas Zaïm parce que je suis connu par ma franchise. Tout est clair, il ne faut pas cacher les choses. Je reconnais avoir déboursé 7 milliards de centimes pour acheter des matchs qui ont permis à l’Usm Annaba d’accéder en Ligue 2. A tous ceux qui ne cessent d’insulter ma mère, je leur dis que Zaïm n’est pas un voleur. S’il n’avait pas mis son argent, leur équipe serait aujourd’hui en ama­teur», a-t-il affirmé dimanche soir sur le plateau de l’émission «100% Foot» sur El-Heddaf Tv.
Le président de l’Usm Annaba a confirmé une fois de plus que le football algérien est gangrené par la corruption, qui a pris des proportions alarmantes, depuis notamment l’arrivée du président Kheireddine Zetchi à la tête de la Fédération en mars 2017. «Durant l’actuelle saison de la Division amateur (Groupe Est), si l’As Khroub et l’Usm Khen­chela vont accéder en Ligue 2, c’est qu’ils ont acheté des matchs. Je le jure haut et fort, celui qui n’achète pas à l’Est ne pourra jamais rêver de l’accession. Si nous étions bien positionnés pour monter en Ligue 1, j’aurais pu acheter des rencontres. J’aurais été même prêt à proposer à des équipes jouant l’accession com­me le Nc Magra ou l’Aso Chlef un milliard de centimes pour leur donner les trois points, c’est le système. Je ne suis pas venu à Annaba pour acheter et vendre, mais ils nous poussent à le faire.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here