PARTAGER

C’est dans la transparence la plus totale, sans tabou et surtout sans langue de bois, que le président de la Fédération algérienne de football (Faf), Kheireddine Zetchi a animé sa première conférence de presse ce samedi au Centre technique national de Sidi Moussa depuis son élection, le mois de mars dernier.

Le fait marquant de cette conférence de presse concerne le volet argent, qui jusque-là était tabou surtout lorsqu’il s’agissait d’évoquer les salaires du staff technique national. Et bien, le président de la Faf a répondu et de manière très spontanée sur le sujet en donnant non seulement de le salaire de Lucas Alcaraz, mais aussi de tout son staff technique.

Plus de 39 millions Cfa par mois
«Et bien la rumeur qui circule concernant le salaire de Alcaraz est fondée, puisqu’effectivement le coach national perçoit 60 000 euros (39 millions 300 mille Cfa) par mois. J’irai encore plus loin en vous communiquant les salaires des membres de son staff technique. Ces derniers perçoivent des mensualités de 5 000 euros (3 millions 275 mille Cfa) pour chacun d’entre eux. Franchement moi je n’ai aucun souci à parler argent, puisque la Fédération algérienne de football appartient à tous les Algériens, et donc ils ont tout à fait le droit de savoir combien touche le staff technique de l’Equipe nationale», a précisé Zetchi.

«Aucun entraîneur local n’intégrera le staff de Alcaraz»
Toujours concernant les Fennecs, et comme tout le monde le sait, c’est bel et bien Lucas Alcaraz qui prendra en charge l’Equipe nationale des locaux, appelée dès le mois d’août prochain à disputer deux rencontres décisives comptant pour le dernier tour qualificatif pour le Chan 2018 qui aura lieu au Kenya.
Pour rappel, Kheireddine Zetchi, juste après son élection, a évoqué le fait que le staff technique actuel sera renforcé par un coach local, une décision qui ne semble plus être d’actualité, puisque interrogé hier à cet effet, Kheireddine Zetchi dira : «D’abord, je n’aime pas trop le terme A’. Il existe une seule Equipe nationale, et celle concernée par le Chan, je préfère l’appeler l’Equipe nationale des locaux, car c’est la Caf qui exige que seuls les joueurs évoluant dans notre pays qui ont le droit d’y participer. Pour revenir à la question, je dirais que nous nous contenterons du staff technique actuel composé de Alcaraz et de ses adjoints ainsi que l’entraîneur des gardiens Aziz Bouras. Il n’y aura donc pas un autre coach recruté y compris un entraîneur local.» Une précision de taille qui vient ainsi mettre un terme aux nombreuses spéculations concernant l’identité de l’entraîneur local qui devait renforcer l’équipe du coach espagnol.
Avec Competition.dz

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here