PARTAGER

Aliou Cissé a publié avant hier la liste définitive des 23 joueurs qui participeront à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations qui se jouera en Egypte à partir du 21 juin au 19 juillet 2019. Deux joueurs ont été éjectés de la liste : Santy Ngom et Sidy Sarr.
Le sélectionneur national, Aliou Cissé, au micro de nos confrères de Footsénégal.com, est revenu sur son choix portant sur l’attaquant de Nîmes au détriment de Santy Ngom.

«L’agressivité et le volume de jeu de Sada Thioune… »
«J’ai décidé de choisir Sada par rapport à son volume, à son agressivité. Il y a aussi le fait qu’il joue en première division et fait aussi une très bonne saison avec Nîmes. En venant en stage, je n’avais pas choisi que Santy Ngom allait partir, mais avec ce que nous avons vu effectivement durant ces 10 jours-là, j’estime que Sada mérite amplement de rester avec nous. C’est à la dernière minute que j’ai décidé que Sidy et Santy allaient partir», a révélé Aliou Cissé. Qui reconnaît la difficulté d’un tel choix. «Ce fut difficile comme choix, ils n’ont pas démérité, la différence s’est faite de peu. Il a fallu les appeler dans ma chambre, avoir une discussion avec eux. Mais dans l’ensemble, ils ont bien compris. La différence de cette nouvelle génération-là, c’est qu’ils privilégient plus l’aspect collectif que leurs intérêts individuels. Je pense que c’est un cap qu’on a passé dans cette Equipe nationale», lâche le sélectionneur.

«Des choix difficiles et compliqués»
Santy ne sera pas donc au rendez-vous de la 32e édition de cette Can. Zappé au dernier moment par Cissé, le Nancéen qui espérait disputer sa première Can, n’a pas été retenu par le sélectionneur. Pour Aliou, devant les derniers mondialistes, la concurrence était rude.
«Santy est un garçon talentueux que je suis allé chercher il y a deux ans. Beaucoup de gens se sont posé des questions. Mais dès qu’ils l’ont vu jouer, ils ont remarqué que c’est un joueur qui a beaucoup de qualités. Un gaucher, capable de faire de très bonnes choses. Mais à ce niveau aussi quand vous avez des Sadio Mané, Diao Baldé Keïta, Ismaïla Sarr, la concurrence était rude. Ce sont des choix difficiles et compliqués», explique le technicien sénégalais.
Quid de Sidy Sarr ? Là aussi, le coach des Lions reconnaît les difficultés rencontrées. Selon lui, la concurrence au milieu de terrain était vraiment rude. «Avec un milieu de terrain constitué de Alfred Ndiaye, Pape Alioune Ndiaye, Gana Guèye, Henry Saivet, c’était très compliqué pour Sidy Sarr mais il n’a pas démérité. Je reste persuadé qu’il reviendra rapidement en Equipe nationale», a-t-il expliqué.
Avec footsenegal et wiwsport

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here