PARTAGER

Aliou Cissé, qui a reconnu que son équipe n’a pas été à son meilleur niveau hier face au Japon (2-2), se prépare à un match difficile jeudi contre la Colombie contre laquelle se jouera la qualification.

Quelle lecture faites-vous du match contre le Japon ? 
C’est comme j’avais dit avant le match, c’est une belle équipe du Japon. Une équipe très forte, je ne cesserai de le dire. Quoique, on a bien débuté la rencontre. On a exercé un bon pressing. On les a sortis de leur confort. Ils ont eu pas mal de déchets techniques. On en a profité pour ouvrir le score. Ensuite, ils ont égalisé. En deuxième période, on est revenus avec le même état d’esprit. A chaque fois qu’on a essayé de mettre de l’impact, ils ont reculé. Mais avec une équipe qui a cette qualité technique de ce niveau-là, dès que vous leur laissez 5 m, ça devient difficile. Ils ont joué le match qu’il fallait. Mais on n’a pas vu un grand Sénégal aujourd’hui.

Qu’est-ce qui n’a pas marché entre le match contre la Pologne où il y avait un engagement et celui contre le Japon où l’équipe a manqué de rigueur ?
Je ne peux pas vous l’expliquer. La seule chose que je sais, c’est qu’à ce niveau- de la compétition, avec les joueurs que nous avons qui sont d’un niveau mondial, prendre des buts comme ça, c’est évitable. C’est clair et net. Je crois que la meilleure équipe sur le terrain était quand même le Japon. Il faut le reconnaitre. Comme on dit, bien jouer sur le terrain ne veut pas dire prendre le dessus. Ils ont bien joué, maitrisé techniquement le match, nous, on a eu la chance d’ouvrir le score. Mais comme je dis, c’est un manque de rigueur, de concentration. Et à ce niveau-là, ça se paye cash.

Sadio Mané a marqué son premier but de la Coupe du monde. Est-ce que les deux matchs qu’il a livrés rassurent quant à son rôle de leader de cette équipe qui pour­­rait conduire le Séné­gal vers la qualification ?
Des garçons comme Sadio Mané, on attend beaucoup d’eux. Le monde entier entend énormément de lui. Il fait partie de ces joueurs qui sont sous le feu des projecteurs. Il est en train de faire de bonnes choses avec l’équipe. Je crois qu’il est mieux que contre la Pologne. Il est en train de monter en régime. Contre la Colombie, on le verra encore mieux dans ses baskets.

Dans quel état d’esprit allez-vous aborder le match contre la Colombie ? 
On a besoin de jouer sur l’impact. On a besoin d’être une équipe agressive, de monter sur le porteur du ballon. Après, à ce niveau-là, ça va très vite. Il faut beaucoup plus de concentration, de rigueur. Dans la progression du jeu, nous devons être mieux que ça. On a su très bien le faire contre la Pologne. Il y a eu trop de déchets techniques sur ce match contre le Japon. Nous espérons nous qualifier. On n’a pas perdu. On a joué deux matchs, gagner un, le deuxième match nul avec pas un grand Sénégal. A nous de nous concentrer. J’ai confiance à ce groupe. Notre équipe a de la qualité. La dernière journée sera très disputée. On voulait se qualifier dès ce soir (hier), ce n’est pas le cas. A nous de redoubler d’effort, de surtout récupérer, se concentrer sur l’essentiel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here