PARTAGER

Contre la Tanzanie, ça ressemblait à une révision avant l’examen contre l’Algérie. Finalement, le Sénégal a été recalé à ce premier tour de la Poule C. Alors, comme les lycéens du Sénégal qui se penchent aujourd’hui sur le baccalauréat, Aliou Cissé est à l’épreuve. Il ne serait pas exagéré de dire qu’il joue sa Can face aux Harambee Stars. Interdit de redoubler avec une autre défaite. Et même un nul ne serait pas rassurant pour la suite. Puisque, dans les deux cas, l’élève Cissé pourrait espérer un repêchage par le meilleur 3ème. Comme dans un «plus fort reste». En attendant, le coach kényan a lancé les hostilités par une bataille psychologique qui, apparemment, a touché le Sénégalais. Victoire obligatoire donc pour (re)dresser des Lions diminués par les Fennecs. Cette fois-ci, Cissé raté…

hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here