PARTAGER

Les contre-feux commencent lentement à fonctionner, et petit à petit, les Sénégalais commencent à passer à autre chose. La preuve en est que peu de journaux continuent de mettre Aliou Sall et ses casseroles à leur Une. Malheureusement, comme toujours avec ce pouvoir, les excès sont toujours nuisibles. A force de mobiliser le ban et l’arrière-ban de leurs affidés pour défendre Monsieur Frère, les partisans du Macky continuent de maintenir les yeux de l’opinion braqués sur les turpitudes de l’ancien employé de Frank Timis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here