PARTAGER

Les autorités devront repasser pour con­vaincre les pêcheurs de Mbour de l’importance de leur projet : la construction d’un nouveau quai de pêche dans la capitale de la Petite Côte. Hier, le ministre de la Pêche n’a pas réussi à emporter l’adhésion à ce désir de l’Etat. Alioune Ndoye considère que rejeter le projet du nouveau quai de pêche, dont le coût est de 3 milliards de francs, serait «une grosse perte pour les acteurs de la pêche de Mbour» ; d’où son appel : «Il faudra que ceux qui sont allés raconter des contre-vérités et de fausses informations puissent regarder leurs popu­lations en face et assumer cette responsabilité. Nous n’allons pas perdre notre temps.»
Le ministre de la Pêche n’exclut pas une délocalisation du projet en question, d’autant que Aliou­ne Ndoye indique : «J’ai dit aux acteurs, s’il était nécessaire, l’Etat verrait comment déplacer ce projet parce qu’aujour­d’hui, tout le monde en est demandeur.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here